05.62.28.55.14

STURON (livraison a partir du 15 Fevrier) - BIO

Variété semi-tardive formant des bulbes globes de calibre moyen (7 à 8 cm de diamètre) et régulier. Sa tunique jaune cuivré foncé est épaisse, son collet mi-fin. Cette variété a une bonne productivité à partir du repiquage en tout début de saison. Bon comportement à la montaison, cette variété à la teneur en matière sèche élevée lui offre une meilleure conservation que celle des oignons Stuttgarter et jaune espagnol classique. Production d’été, pour consommation en oignon de frais ou de garde.
Semis : mars à début mai.
Récolte : août à mi-septembre.
Calibre 10 / 22 (250 BULBILLES / KG).

Disponible à partir de mi-février.

STURON (livraison a partir du 15 Fevrier)  - BIO

Caractéristiques

Nom latin Allium cepa Soumis PPE
Précocité Cycle intermédiaire
Type de culture Plein champ
Type Variété de printemps
Couleur extérieure Jaune cuivré

Descriptif

Variété semi-tardive formant des bulbes globes de calibre moyen (7 à 8 cm de diamètre) et régulier. Sa tunique jaune cuivré foncé est épaisse, son collet mi-fin. Cette variété a une bonne productivité à partir du repiquage en tout début de saison. Bon comportement à la montaison, cette variété à la teneur en matière sèche élevée lui offre une meilleure conservation que celle des oignons Stuttgarter et jaune espagnol classique. Production d’été, pour consommation en oignon de frais ou de garde.
Semis : mars à début mai.
Récolte : août à mi-septembre.
Calibre 10 / 22 (250 BULBILLES / KG).

Maladies et ravageurs

•    Maladies des semis

o    Fonte des semis, causée par plusieurs champignons du sol (Pythium, Fusarium)

o    Charbon (Urocystis cepulae)

•    Maladies des feuilles

o    Mildiou de l'oignon (Peronospora destructor)

o    Brûlure de la feuille de l'oignon (Botrytis)

•    Maladies des bulbes

o    Pourriture blanche (Sclérotiniose)

Principaux ravageurs

•    Maladie vermiculaire de l'oignon ou anguillule des tiges (Ditylenchus dipsaci)

•    Mouche de l'oignon (Delia antiqua)


Histoire

L'oignon est connu dès l'Antiquité. Il provient sans doute d'une espèce sauvage d'Asie centrale. L'oignon était apprécié des Égyptiens, des Grecs, des Gaulois et des Romains et n'a jamais cessé d'être utilisé. Il fait partie des plantes dont la culture est recommandée dans les domaines royaux par Charlemagne dans le capitulaire De Villis (fin du VIIIe siècle ou début du IXe). La pelure d'oignon était utilisée jadis en musique pour la confection du mirliton, d'où l'un de ses noms : « flûte à l'oignon »


Tous les renseignements et illustrations sont donnés à titre indicatif.