05.62.28.55.14

ROBUSCHKA - BIO ZPD1 RP

Variété précoce vigoureuse avec un feuillage solide, abondant et dressé. Racine ronde, peau lisse, très bon uniformément colorée d’un rouge sombre. Aussi bien adapté pour la vente en frais, pour le stockage et la transformation. Cette souche est caractérisée par son agréable saveur sucrée fruitée.
Semis : avril à mi-juin.
Récolte : fin juillet à fin octobre.

ROBUSCHKA - BIO ZPD1 RP

Caractéristiques

Nom latin Beta vulgaris
Semis
J F M A M J J A S O N D

Descriptif

Variété précoce vigoureuse avec un feuillage solide, abondant et dressé. Racine ronde, peau lisse, très bon uniformément colorée d’un rouge sombre. Aussi bien adapté pour la vente en frais, pour le stockage et la transformation. Cette souche est caractérisée par son agréable saveur sucrée fruitée.
Semis : avril à mi-juin.
Récolte : fin juillet à fin octobre.

Culture

Au jardin, la culture des betteraves potagères est assez facile. Elle préfère un sol frais, profond et bien amendé. Les semis peuvent être faits de mars à juin en place ou en pépinières. Dans ce dernier cas, les plants sont repiqués à 5 feuilles avec un écartement de 25 cm sur la ligne et 30 cm entre les lignes. Les plants seront ensuite arrosés régulièrement pour éviter leur montée à graines. Il est conseillé de les pailler. La récolte peut être réalisée de juillet à la fin octobre et même pendant l'hiver. Les racines peuvent être conservées au frais pendant tout l'hiver recouvertes de sable ou de sciure dans des seaux ou des caisses.


Maladies et parasites

La ramulariose8 et la cercosporiose provoquent des taches foliaires, la rouille forme des pustules et l'oïdium un mycélium blanc. Des dégâts notables peuvent être provoqués par des pucerons noirs, ou de chenilles de noctuelles défoliatrices ou terricoles qui sectionnant les collets. Elles craignent également les taupins.


Histoire

L’origine de la Betterave, Beta Vulgaris, se trouve en Mésopotamie et c'est vraisemblablement là que les premières cueillettes ont eu lieu lors de la sédentarisation des hommes. La betterave est connue comme légume depuis l'Antiquité. Les premières traces écrites d'utilisation comme plante médicinale nous viennent des Grecs. L'origine de l'utilisation alimentaire des racines de betterave semble se situer dans la grande plaine qui s'étend de l'Allemagne à la Russie. En 1747, un Allemand, Andreas Sigismund Marggraf, réussi à extraire le sucre de la betterave. Cette initiative débouche en mars 1802 sur la mise en service de la première fabrique de sucre de betteraves au monde à Kürnen-sur-Oder (Silésie). La production est artisanale : 70 kg de betteraves sont traités tous les jours, donnant environ 2 kg de sucre. La première extraction industrielle de sucre fut l'œuvre d'un Français, Benjamin Delessert, en 1812. La betterave fourragère s'est fortement développée en Europe au milieu du XXe siècle pour atteindre près d'un million d'hectares en France au lendemain de la Seconde Guerre mondiale. Elle a fortement régressé depuis au profit du maïs ensilage pour l'alimentation hivernale des bovins. Plus récemment, la betterave se développe pour produire de l'éthanol et est en cours pour le biogaz.


Tous les renseignements et illustrations sont donnés à titre indicatif.