05.62.28.55.14

HELENA - BIO

Variété précoce pour culture sous abris chauffés ou froids. Fruits vert sombre brillant à peau lisse de 30 à 33 cm rappelant le goût de noisette. De type parthenocarpique cette variété peut toutefois développer quelques fleurs mâles en conditions de stress. Sensible aux brûlures en cas de forte chaleur.

HELENA - BIO

Caractéristiques

Nom latin Cucumis sativus
Précocité Très précoce
Type Pour culture sous abris chauffé ou froid
Semis
J F M A M J J A S O N D

Descriptif

Variété précoce pour culture sous abris chauffés ou froids. Fruits vert sombre brillant à peau lisse de 30 à 33 cm rappelant le goût de noisette. De type parthenocarpique cette variété peut toutefois développer quelques fleurs mâles en conditions de stress. Sensible aux brûlures en cas de forte chaleur.

Culture

Les semis se font entre Mars et Avril en godets par poquets de 3 à 4 graines. Les concombres se plairont dans un sol profond, meuble et humifère avec une exposition ensoleillée. La plantation a lieu en Avril-Mai lorsque les plants mesurent environ 15 centimètres. Il faut faire attention aux gelées nocturnes car les concombres sont très sensibles au froid. L’espacement entre les plants doit être de 60 cm et de 1 m entre les lignes.


Maladies et ravageurs

Les principaux ravageurs pour le concombre sont les Thrips qui engendrent une déclaration blanchâtre des feuilles, la mouche des semis de concombre qui mine les jeunes plants et coupe les bourgeons, les pucerons et les limaces, escargots.

Au niveau des maladies que peut rencontrer le concombre, il y a le Botrytis, l’Oïdium, la Cladosporiose, le Mildiou et le Rhizome brun du concombre.


Histoire

Né selon toute vraisemblance dans le nord de l'Inde, le concombre s'est très tôt propagé vers la Chine et le Moyen-Orient. Il est ensuite cultivé sur les bords du Nil par les Égyptiens, qui en consomment beaucoup et le remettent en offrandes à leurs dieux. Les Hébreux l'importent également en Terre promise, où il devient l'un de leurs mets préférés.

Durant l’Antiquité, Grecs et Romains apprécient aussi beaucoup le concombre, malgré sa forte amertume. Pline rapporte même que l'empereur Tibère s'en régalait quotidiennement, et que les jardiniers le faisaient pousser sous cloche pour accélérer sa croissance.

En France, on trouve mention officielle de sa présence dès le 9è siècle, lorsque Charlemagne en ordonne la culture dans ses domaines. Au 17è siècle, Louis XIV en est également très friand. Pour le lui servir en « primeur », La Quintinie, le jardinier en chef de Versailles, développera alors la production sous serre.


Tous les renseignements et illustrations sont donnés à titre indicatif.