05.62.28.55.14

PLEIN BLANC INERME BLANCO - BIO

PLEIN BLANC INERME BLANCO - BIO

Variété précoce blanchissant naturellement et de très bonne conservation à port droit, feuillage découpé, côtes larges et épaisses, absolument sans épine.

Caractéristiques

Nom latin CYNARA CARDUNCULUS
Précocité Précoce
Type de culture Plein champ et sous serre
Type Sans épines

Descriptif

Variété précoce blanchissant naturellement et de très bonne conservation à port droit, feuillage découpé, côtes larges et épaisses, absolument sans épine.

Culture

Pour la culture du cardon, préférez un sol frais, profond, bien travaillé, fumé et riche en matière organique et une exposition ensoleillée.

La multiplication se fait au printemps, par semis en pépinière abritée ou en place après les gelées, en avril-mai. En cas de semis en pépinière, les plants sont repiqués au stade 3-4 feuilles lorsque la température ambiante dépasse les 12 °C.

Avant la récolte, on procède au blanchiment, destiné à attendrir les côtes, qui consiste à étioler les plantes en les attachant, après les avoir enveloppées d'un film opaque, et, éventuellement, à les butter sur une hauteur de 25 cm environ.

La récolte des côtes intervient à l'automne, cinq à six mois après le semis.


Maladies et ravageurs

Parmi les maladies qui sévissent sur l'artichaut, l'oïdium (Leveillula taurica), champignon ascomycète commun à plusieurs cultures légumières est fréquent dans le Sud de la France et peut causer des dégâts importants tandis que le mildiou (Bremia lactucae, Oomycota) peut-être très préjudiciable en Bretagne. Thanatephorus cucumeris (anc. Rhizoctonia solani, Basidiomycota) peut provoquer des dégâts au niveau du collet.

Les plus importants sont les pucerons, avec le puceron noir de la fève (Aphis fabae), le puceron vert du prunier (Brachycaudus helichrysi), le puceron vert de l'artichaut et du cardon (Capitophorus horni) et le puceron de l'artichaut (B. cardui, ). Plusieurs noctuelles (Lepidoptera, Noctuidae) sévissent avec notamment la noctuelle de l'artichaut (Gortyna xanthenes) dont la chenille creuse des galeries dans les tiges et les capitules ainsi que Gortyna flavago (noctuelle jaune de l'artichaut), alors que la larve de la vanesse de l'artichaut, Vanessa cardui (L., 1758) (Lepidoptera, Nymphalidae) broute les feuilles.


Histoire

Bien que son origine soit réellement inconnue, le cardon (un des plus anciens légumes) est généralement censé être originaire du bassin méditerranéen. Il se récoltait alors davantage à l’état sauvage. Ce sont les Romains qui ont rendu ce légume plus fin. Il a été cultivé en Italie puis ensuite en France. Au Moyen-Age, ce légume était renommé. Les explorateurs français l’ont introduit aux États-Unis en Louisiane et plus tard dans toute la Californie. Le cardon fut exporté en Suisse vers 1685 par des émigrés protestants qui fuyaient l’Edit de Nantes. S’installant à Plainpalais à proximité de Genève, ils développèrent la culture du cardon épineux.





Tous les renseignements et illustrations sont donnés à titre indicatif.