05.62.28.55.14

TALL UTAH - BIO

TALL UTAH - BIO

Variété précoce et uniforme demi tardive au feuillage vert foncé vigoureux, plante bien dressée et compacte avec des grosses côtes d'un vert sombre de 23 à 26 cm.
Variété à fort rendement pour des récoltes d’automne, elle a une bonne tolérance à la montée à graine et est résistante au froid. Très bon comportement face à la maladie du coeur noir.
Excellente qualité gustative.
Semis : février à juin.
Récolte : août à novembre.

Caractéristiques

Nom latin Apium graveolens
Précocité Cycle intermédiaire
Type de culture Plein champ et sous serre
Type Côtes de 23 à 26 cm
Semis
J F M A M J J A S O N D

Descriptif

Variété précoce et uniforme demi tardive au feuillage vert foncé vigoureux, plante bien dressée et compacte avec des grosses côtes d'un vert sombre de 23 à 26 cm.
Variété à fort rendement pour des récoltes d’automne, elle a une bonne tolérance à la montée à graine et est résistante au froid. Très bon comportement face à la maladie du coeur noir.
Excellente qualité gustative.
Semis : février à juin.
Récolte : août à novembre.

Culture

On distingue deux grandes familles de céleri, le céleri branche dont on consomme les côtes, et le céleri rave dont on consomme uniquement la racine.

Qu’il soit en branche ou rave, la technique du semis de céleri est à peu près la même. A noter que le céleri rave et céleri branche sont des cousins mais ne sont pas issus du même plant.

Le semis s’effectue au printemps sous serre ou châssis et peut être mis en place directement en terre 2 mois après. Un repiquage, dès que le céleri porte 2 ou 3 feuilles, permet de renforcer le plant avant la mise en terre. Le semis doit se faire dans un sol très léger et riche, avec du sable et à peine couvert.  En ce qui concerne le céleri à côtes, il est important de lier les feuilles entre elles pour les faire blanchir. Pour le céleri rave, lors du repiquage en pleine terre, il faut supprimer le bout de la racine principale.

Il est conseillé d’éviter de replanter le céleri au même endroit avant 4 ans afin de laisser la terre se reconstituer.


Maladies et Ravageurs

Les principales maladies que peut rencontrer le céleri sont la rouille qui est due à un champignon (Puccina Bullata ou au Cercospora Apii ce qui a pour conséquence le blocage de la végétation et la Sclerotinia Libertiana, dans ce cas le céleri rave noircit au collet, l’écorce devient verruqueuse, se creuse et pourrie.

Le principal insecte est la mouche du céleri (Tephretis onopordis ou Acidia Heraclei).


Histoire

 L’ache, ancêtre commun du céleri rave et du cèleri branche, est originaire du bassin méditerranéen, plus précisément des marécages salins qui bordent la Méditerranée. L’ache était utilisée par les Egyptiens, Grecs et Romains Grecs de l’Antiquité comme médicament, ou pour couronner les vainqueurs des jeux du cirque, les poètes ou encore les morts. La plante se présentera sous la forme d’un bouquet aux tiges et à la racine peu développées, rappelant plutôt le persil. Le type à grosse racine que l’on connaît aujourd’hui ne sera sélectionné qu’au XVIIe siècle.


Tous les renseignements et illustrations sont donnés à titre indicatif.