05.62.28.55.14

D'HIVER "Claytone de Cuba" - BIO

D'HIVER

Plante rustique et très vigoureuse, le pourpier d'hiver est un véritable complément alimentaire avec ses richesses en vitamine C, en fer et en magnésium. Il est à consommer en salade ou à blanchir comme un épinard. Les tiges sont rougeâtres et possèdent des feuilles gris argenté longues de 3 à 6 cm. Ses petites feuilles charnues sont douces et sucrées.
Semis: août et septembre

Disponible à partir de Novembre prochain.

Caractéristiques

Nom latin Portulaca oleracea
Semis
J F M A M J J A S O N D

Descriptif

Plante rustique et très vigoureuse, le pourpier d'hiver est un véritable complément alimentaire avec ses richesses en vitamine C, en fer et en magnésium. Il est à consommer en salade ou à blanchir comme un épinard. Les tiges sont rougeâtres et possèdent des feuilles gris argenté longues de 3 à 6 cm. Ses petites feuilles charnues sont douces et sucrées.
Semis: août et septembre

Culture

Le pourpier est une plante qui apprécie les sols meubles et chauds qui supporte très bien la chaleur.

La première étape pour votre semis de pourpier sera d’ameublir le sol. Il faudra ensuite semer à la volé ou sur des rangs distants de 20cm. Les graines devront être recouvertes et arrosée régulièrement pour obtenir une levée rapide. Vous pourrez éclaircir une fois les plants levés avec espacement entre les plants de 15cm. Pour obtenir un feuillage tendre, nous vous conseillons d’arroser régulièrement en cours de végétation.


Maladies et ravageurs

Attention aux limaces et aux oiseaux qui peuvent venir se repaître des jeunes et tendres feuilles du pourpier. Autrement il ne semble pas sujet à d'autres agressions extérieurs ni maladies.


Histoire

Depuis l’aube des temps, le pourpier fait partie de l’alimentation des hommes. Les Romains le conservaient dans du vinaigre. Au Moyen-Âge, les Arabes l’appelaient « légume-béni ». À la cour du roi Louis XIV, le jardinier La Quintinie avait vanté les mille vertus du pourpier au Roi-Soleil. Au XVIIIe siècle, le pourpier était préparé en beignet pour les mariages et autres fêtes. On le servait aussi en accompagnement des viandes.


Tous les renseignements et illustrations sont donnés à titre indicatif.