05.62.28.55.14

BRONZE MIGNONNETTE - BIO

BRONZE MIGNONNETTE - BIO

Variété à petites pommes aux feuilles gaufrées vert bronze. Cette variété est lente à la montaison.

Caractéristiques

Nom latin Lactuca sativa
Type Laitue vert bronze
Resistance MT
Plantation
J F M A M J J A S O N D

Descriptif

Variété à petites pommes aux feuilles gaufrées vert bronze. Cette variété est lente à la montaison.

Culture

La laitue peut se semer en ligne ou en pépinière, dans les deux cas, il faudra éclaircir à 25/30 cm dès l’apparition des premières feuilles. La salade peut aussi très bien se cultiver en pots. Il faudra choisir un endroit particulièrement ensoleillé et arroser régulièrement. Renouvelez  vos semis régulièrement afin d’avoir une récolte échelonnée.


Maladies et parasites

Les principales maladies pour la laitue sont la sclérotiniose qui apparaît généralement sur les laitues déjà bien formées, en fin de cycle végétatif. Le collet brunit subitement et on observe la présence d'un mycélium blanc parsemé de petits points noirs. Les feuilles externes se flétrissent ainsi que la pomme qui se détache du sol sans effort et le mildiou, cette maladie est transmise par un oomycète nommé Bremia lactucea. Ces organismes ne vivent que dans l'eau et sont donc transmis par éclaboussures ou par la pluie. Le mildiou est fréquent en cas de fort taux d'humidité ou dans les régions où le brouillard sévit.

Au niveau des parasites, ce sont principalement les limaces et les taupins.


Histoire

La laitue proviendrait de formes sauvages originaires des montagnes du Kurdistan. Si elle est loin d’être le premier légume cultivé (il n’y a pas de mot sanscrit ou hébreu pour la désigner), elle est produite et consommée au cours du premier millénaire avant notre ère. Hérodote la cite ainsi dans la Table des rois de Perse en -550.

Les Grecs et les Romains cultivent des laitues de type celtique ou romaine non pommée. Ils la consomment notamment pour préparer leur estomac à leurs copieux repas.

La laitue est une des 88 plantes citées dans le Capitulaire De Villis de Charlemagne, attestant de sa consommation durant le Haut Moyen-Âge.

A la Renaissance, encore peu de variétés sont cultivées, on en recense trois ou quatre en France, et huit en Angleterre.

C’est au cours des XVIIe et XVIIIe siècles qu’apparait la gamme actuelle des laitues pommées, en même temps qu’augmente le nombre des variétés. Cet essor s’explique notamment par la pratique du forçage (visant à faire pousser des plantes en dehors de leur saison normale de croissance.)

Au cours du XIXe siècle, la culture s’amplifie et la salade apparait dans toutes les ceintures vertes maraîchères.

Depuis les années 1960, on constate un nouvel essor de la production, s’expliquant par les cultures en serre et sous tunnel plastique.


Tous les renseignements et illustrations sont donnés à titre indicatif.