05.62.28.55.14

NOIRE DE CRIMEE - BIO

Variété de mi-saison mi-précoce (70 à 80 jours) à croissance indéterminée produisant des fruits sucrés à peau et chair rouge sombre pouvant atteindre 350 g de bonne qualité gustative. Très productive et résistante à la chaleur, cette plante vigoureuse aux feuilles larges et épaisses contient peu de graines.

NOIRE DE CRIMEE - BIO

Caractéristiques

Nom latin Solanum esculentum Soumis PPE
Précocité Semi précoce
Type Fruit sucré à peau et chair rouge 120 à 180 g
Semis
J F M A M J J A S O N D

Descriptif

Variété de mi-saison mi-précoce (70 à 80 jours) à croissance indéterminée produisant des fruits sucrés à peau et chair rouge sombre pouvant atteindre 350 g de bonne qualité gustative. Très productive et résistante à la chaleur, cette plante vigoureuse aux feuilles larges et épaisses contient peu de graines.

Culture

Le semis de tomate demande une température d’au moins 18-20°. Vous pourrez repiquer les plus beaux plants environ un mois plus tard. Une fois les dernières gelées passées, vous pourrez commencer les plantations avec un espacement entre les plants d’environ 50 cm et entre les plants d’environ 70 cm. Le fait d’enterrer la base des tiges vous permettra de renforcer l’enracinement des plants. Un paillage pourra vous permettre de maintenir l’humidité du sol et d’éviter la prolifération de mauvaises herbes. Il faudra tuteurer les pieds de tomate avant de reboucher.


Maladies et ravageurs

•    Le mildiou de la tomate : Tâches noires sur les feuilles.

•    L‘oïdium : Feutrage blanc sur les feuilles.

•    Pucerons : Les feuilles des tomates s’enroulent.

•    La  maladie du cul noir de la tomate : Se traite comme le mildiou.

•    La mouche blanche : Des petites mouches s’agglutinent au revers des feuilles. Il faut traiter avec un insecticide végétal ou planter des capucines au pied de vos tomates.

•    La mineuse de la tomate : des galeries sont creusées par cette larve, aussi bien sur les feuilles que les tiges et la tomate.


Histoire

Les tomates contemporaines semblent toutes originaire des régions andines côtières du nord-ouest de l'Amérique du Sud (Colombie, Venezuela, Équateur, Pérou, Nord du Chili). C'est en effet seulement dans ces régions qu'on a retrouvé des plantes spontanées de diverses espèces de l'ancien genre Lycopersicon, notamment Solanum lycopersicum cerasiforme, la tomate cerise.

La première domestication de la tomate à gros fruits est vraisemblablement intervenue dans le Mexique actuel, où l'ont trouvée les conquérants espagnols lors de la conquête de Tenochtitlán (Mexico) par Hernán Cortés en 1519.

Cette domestication s'est probablement produite après celle de la Tomatille (Physalis philadelphica), qui était plus appréciée que la tomate à l'époque préhispanique, mais sa culture s'est marginalisée par la suite. L'hypothèse d'une domestication parallèle au Pérou ne peut toutefois être définitivement écartée


Tous les renseignements et illustrations sont donnés à titre indicatif.